A la sortie de Sciences Po Paris, les femmes sont moins payées que les hommes

Full article in

Un an après leur sortie de Sciences Po Paris, les jeunes femmes sont en moyenne payées 30 % de moins que leurs anciens camarades de sexe masculin. C’est ce qui ressort de l’enquête insertion de l’établissement publiée jeudi 23 juillet et réalisée auprès des étudiants diplômés en 2013. Cet écart ne manquera pas de faire réagir la direction de la grande école parisienne qui figure depuis juin parmi les dix champions universitaires du classement « He for She » de l’ONU Femmes. Ce palmarès récompense dans le monde entier les décideurs (présidents d’universités, chefs d’entreprise, chefs d’Etat) pour leur engagement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et leur capacité d’influence sur le sujet. Et pour cause. Quinze mois après la sortie de l’école, l’écart salarial entre hommes et femmes a presque doublé entre la promotion 2012 – où il n’était que de 15 % – et la promotion 2013. Si la rémunération brute moyenne des diplômés de Sciences Po est d’environ 43 000 euros par an, elle passe de 48 100 à 52 500 euros pour les hommes, alors que les femmes voient la leur baisser de 40 600 à 37 100 euros. L’enquête indique ainsi que « les femmes sont proportionnellement plus nombreuses dans les tranches de rémunérations les plus basses, les hommes étant proportionnellement plus nombreux dans les tranches élevées ».

Submitted by egera-admin on 27.07.2015 - 09:47 am

< Back to overview